Simone essaie de tenir ses bonnes résolutions de rentrée : profiter de la vie et s’occuper l’esprit pour ne pas se laisser envahir par la PMA. Ce dimanche, c’était la journée des associations à Tataouïne : des barnums partout dans le centre ville pour présenter les différentes activités. La vie associative est d’une richesse folle, il y en a pour tous les goûts : aéromodélisme, développement personnel, activités sportives, histoire locale, café philo, collectionneurs de timbre, soutien de peuples en guerre, parents d’élèves, musique, etc. Alors, le nez au vent, Simone a arpenté les allées.

Avec Simon, nous nous sommes rendus au stand de l’association sportive à laquelle nous avons adhérée à notre retour de vacances. Les cours démarrent dans une dizaine de jours, nous avons pu faire connaissance avec l’équipe. Premier bon point pour Simon : sur 450 adhérents, il y a dix hommes seulement. Cette perspective le réjouit littéralement. Nous avons aussi pris contact avec une structure qui propose des cours d’œnologie une fois par mois dans notre quartier. Simon est un bon amateur averti. De mon côté, j’ai beaucoup de choses à apprendre : si je sais dire quel vin j’aime et quel autre j’aime moins, j’ai ni les mots, ni les concepts pour comprendre et décrire mes sensations. Bref, ça me botte bien, je vais aussi m’inscrire.

Un stand et son gentil animateur a particulièrement retenu mon attention : celui du club d’hypnose. J’ai commencé à m’intéresser à l’hypnose il y a quelques mois après avoir assisté au spectacle de Messmer. Franchement, l’hypnose de spectacle me met mal à l’aise, le côté bête de foire me dérange. Par contre, j’ai déjà lu pas mal d’articles sur l’utilisation thérapeutique de cette technique. Le club propose des stages d’auto-hypnose et des conférences sur les vertus de l’hypnose sur la santé. Sont citées : l’arrêt du tabac, l’anxiété, les insomnies, la douleur… Je n’ai pas posé de question sur l’infertilité car le lieu et le moment ne s’y prêtaient pas du tout. Malgré mes recherches, je n’ai pas encore réussi à trouver d’articles de fond sur l’intérêt du recours à l’hypnose durant un parcours PMA.

BELLE2Les amies de la PMette sont bien enquiquinées : Messmer s’est barré boire une bière sans la réveiller.

Pour la 1ère FIV, je m’étais procurée un MP3 d’accompagnement à la FIV (je ne fais pas spécifiquement de pub, je ne connais pas ses promoteurs, je mets juste le lien pour informer). J’avais joué le jeu en écoutant régulièrement la 1ère piste durant les injections et tous les jours la 2nde piste après la ponction. Honnêtement, je ne peux pas dire que j’ai été réellement hypnotisée. Seulement, cela m’a permis de me reposer, voire de m’endormir alors que j’étais complètement stressée. Le « 3, 2, 1, se détendre » s’est bien imprimé dans mon esprit. Je me le répète de temps en temps comme un mantra à l’occasion d’un examen ou d’une situation casse-bonbons au boulot quand il faut faire redescendre la pression. Reconnaissons que c’est déjà utile.

Devant ce stand du club d’hypnose, je me suis demandée s’il n’était pas temps d’aller un peu plus loin dans la perspective de la 2ème FIV. C’est-à-dire consulter directement un hypnothérapeute. J’en ai repéré un pas loin de chez moi, il a un beau site internet et a l’air sérieux. Il conseille aux personnes intéressées par la démarche de l’appeler avant de prendre rendez-vous et de discuter. Je ne sais pas trop bien ce que je pourrais lui dire, d’autant plus que sur son site, il ne mentionne pas l’infertilité parmi les applications thérapeutiques. Je m’y vois mal : « Bonjour Monsieur le Grand Magicien, je suis convaincue que l’infertilité, ce n’est pas dans la tête que ça se passe. Mais bon, endormez-moi et suggérez-moi un truc qui débloque le problème que je ne pense pas avoir et qui me fera tomber enceinte. Combien, je vous dois? Merci ». Comme entrée en matière, avouez que ce n’est pas le top et que pour le coup, c’est la Simone qui ne serait pas très crédible dans l’affaire.

En fait, j’ai juste besoin de lâcher mes valises le temps d’une séance et que le type en face me dise que je vais réussir à tomber enceinte et donner naissance.

En surfant sur le net, je suis tombée sur une vidéo de 21 minutes destinée aux infertiles. Cette vidéo n’est pas à regarder/écouter à un moment spécifique du cycle ou d’un traitement, mais quand on le sent. Alors, je me suis mise en condition en m’allongeant dans le noir pour l’écouter, yeux fermés, corps relaxé. Idem, je ne pense pas avoir été hypnotisée, mais ces 21 minutes ont été très reposantes et après j’étais en super forme (j’ai même classé la tonne de papiers administratifs qui traînaient depuis des mois, c’est dire!). Là encore, je ne fais pas de pub, mais j’ai bien aimé l’image du petit personnage et du trousseau de clés. Je mets le lien pour les copines de galère qui sont intéressées :

Si certaines d’entre vous ont de la littérature sur le sujet ou une expérience avec un hypnothérapeute dans le cadre d’un parcours PMA, je suis preneuse de vos retours.

Bref, cette journée des associations qui devait me permettre d’oublier un peu la PMA, m’y a fait replonger complètement…

Je pars demain soir pour un déplacement professionnel de quelques jours avec en point d’orgue une folle journée. J’attends cette hystérosonographie avec impatience pour être enfin fixée : polype or not polype. Je prie pour que la 2ème solution l’emporte afin de passer rapidement à la FIV n°2.

pourvuPetit écureuil, mon bel ami, j’ai tellement hâte de démarrer le décapeptyl!

Publicités

9 commentaires sur « Tombe enceinte, je le veux! »

  1. Alors jai de quoi répondre en partie a ta question. Je suis suivie par une psy qui a la particularité d’être hypnoterapeute, je vais la voir depuis décembre. Et a chaque fois que je ressort du rdv je suis zen au possible. Jai rendez vous vendredi elle m’a demandé d’enregistrer la séance dailleur. Elle a réussie a me projeter ´enceinte ce que je n’arrivais pas à faire et surtout à ma calmer !! Moi je suis à fond pour , elle a beaucoup de patiente qui vienne de la pma , ce n’est pas magique ( la preuve moi !!) mais cest une aide sympa pour patienter

    J'aime

  2. J’ai testé l’hypnose au cours de mon parcours, j’en parlais là : https://margoublog.wordpress.com/2014/07/10/vous-etes-en-mon-pouvoir-8/
    C’était une sage femme qui le faisait et contrairement aux hypnoses spécialisées sur l’infertilité et la PMA elle me faisait travailler sur le lâcher prise et la détente sans parler specifiquement de la PMA. Ça m’avait bien plu mais je ne sais pas quel impact ça a vraiment eu.

    Aimé par 1 personne

  3. Jamais testé mais ça me tente beaucoup aussi! Ma psy m’introduit à la PNL et je trouve que c’est pas mal du tout. Je me dis que l’hypnose doit être encore plus pointue du coup. Tiens nous au courant si tu le testes, bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s