Parmi ses bonnes résolutions de rentrée, Simone a décidé de mettre à jour son CV. Non pas dans l’esprit de changer de boulot tout de suite mais pour coucher sur le papier ses réussites professionnelles des derniers temps. Parce qu’il n’y a pas que les échecs de la PMA dans la vie, il faut aussi savoir s’auto-congratuler sans vergogne de temps à autre.

felicitation

Le milieu dans lequel je travaille n’est pas le plus folichon, pas le genre à accepter de la couleur ou un mot plus haut que l’autre. Bref, le CV doit être sobre, factuel, efficient. Zéro marge de manœuvre pour de la créativité, zéro personnalisation. C’est d’autant plus dommage que je ne peux pas valoriser tout ce que la PMA m’a apportée comme compétences et expériences. Oui, vous avez bien lu : je positive la PMA. Enfin, j’essaie. Une ruse de la raison pour prendre de la hauteur quand le désespoir me submerge.

Alors, qui dit double vie, dit double CV. Je me suis donc attelée à l’élaboration d’un second CV. Et avec le recul, je dois reconnaître que depuis toutes ces années j’ai progressé d’une certaine manière. Je n’avais jamais tant côtoyé le milieu médical et réfléchi au modèle français de santé publique. J’ai revu ma position sur ce que devait et pouvait être une famille. Beaucoup de mes anciens préjugés se sont envolés, je me suis ouverte à d’autres idées et d’autres conceptions de l’existence. J’ai du organiser cette double-vie, trouver une logistique adaptée, ruser.

Je suis très éprouvée moralement, parfois désespérée. J’ignore si ce parcours du combattant approche de sa fin ou pas et surtout si cette fin sera heureuse ou malheureuse. Quoi qu’il arrive, je ne veux pas me dire que toutes ces années n’ont servi à rien, que j’ai perdu du temps, gâché ma vie de jeune adulte.

Alors, je veux conserver des traces souriantes de ces années.

CV-PMA

Publicités

16 commentaires sur « Curriculum Pmae »

  1. Bravo ! J’applaudis. Je n’avais jamais penser à réaliser mon CV « officieux » pour positiver la PMA. On acquiert un tas de compétences et de connaissances notamment en biologie de la reproduction. Tout ça va rester inexploité par les futurs employeurs ! Pfff quel gâchis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s