Quand j’ai compris que l’infertilité n’était pas une malédiction personnelle (genre qu’aucune sorcière vaudou n’avait joué à planter des aiguilles – hahaha – sur une poupée à mon effigie), mais bien un sujet de santé publique, politique au sens noble du terme, je me suis sentie hyper soulagée et plus forte.

Soulagée et plus forte parce que l’infertilité est un sacré problème individuel mais un bel objet de lutte collective. La preuve : en quelques années, le collectif de patients infertiles BAMP a réussi à faire progresser l’information des patients, à alléger un peu leur fardeau avec les groupes de paroles et à favoriser la conciliation des traitements avec le travail. (Oui, si les salariés peuvent bénéficier d’autorisations d’absence pour suivre les protocoles, c’est uniquement parce que BAMP s’est bougé).

BAMP organise cette année à la 3ème semaine de sensibilisation à l’infertilité (SSI) avec des événements variés qui se tiennent un peu partout en France. Le programme complet est ici.

A noter, 2 innovations cette année qui permettent à tous (oui, même les heureux habitants de Tataouïne) de participer :

1/ Une super vidéo réalisée par des adhérents à diffuser largement, vous pouvez la visualiser en cliquant ICI.

Bravo aux initiateurs de cette vidéo, elle est drôle et intelligente !

2/ Retransmission en direct sur Facebook live (en cliquant ici) de la conférence parisienne du mercredi 31 mai 19h.

Le thème de la conférence : « Infertilité et PMA en 2017 : quel état des lieux ? Quelles améliorations pour l’avenir ? ».

La conférence-débat sera animée par Isabelle DURIEZ, journaliste société chez Elle, spécialiste des droits des femmes et droits reproductifs. Elle rassemblera :

Au programme, on abordera, en vrac et sans prétendre à l’exhaustivité, les sujets suivants :

  • hausse des demandes de prise en charge et ses raisons ;
  • limites législatives actuelles et possibilités d’évolution, par exemple en termes de prévention (autoconservation des ovocytes notamment) ;
  • difficultés autour du don de gamètes en France ;
  • lien entre dégradation de l’environnement / les pollutions et baisse de la fertilité ;
  • explications aux (trop nombreux) échecs de FIV ;
  • stratégie de transfert et innovations pouvant améliorer les taux de réussite des FIV : PGS (screening génétique préimplantatoire), embryoscopes avec timelapse, Matricelab, …

Autant de sujets qui vont nous donner les armes théoriques et pratiques pour mieux comprendre ce qui nous arrive et faire de nous des patients formés et agissants.

Nous pourrons même poser nos questions en direct !

Mercredi, ce sera donc plateau internet à Tataouïne, j’espère que nous serons nombreux derrière nos écrans et que nous pourrons échanger ensemble via Facebook et Twitter.

Publicités

4 commentaires sur « Semaine de sensibilisation à l’infertilité 2017 : c’est parti ! (RIRE et S’INFORMER) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s