L’autre jour en se baladant dans des boutiques, Simone est tombée sur un coffret « de grossesse ». Le concept c’est de consigner tout ce qui arrive chaque jour pour garder un « souvenir merveilleux de ces 9 mois magiques » (genre une petite pochette pour conserver le test…). Les deux neurones de Momone ont fait un court-circuit direct. Premier motif d’étonnement : une grossesse durerait 9 mois. Deuxième motif d’étonnement : certaines femmes sont suffisamment inconscientes pour se prétendre enceinte dès le 1er test.


Je ne me sens pas du tout enceinte. Factuellement, j’ai eu 3 prises de sang positives qui ont montré une évolution du taux « normale », j’ai des seins énormes et douloureux (à force de les malaxer pour vérifier qu’ils sont bien douloureux ?) et si je me concentre bien, je crois pouvoir dire que je suis nauséeuse parfois. Voilà, ce sont juste des symptômes de plus à épingler sur mon tableau de chasse depuis toutes ces années d’endométriose, de traitements hormonaux et de ponctions ovocytaires.

Je suis dans la répétition sans fin des cycles de traitement et de suivi de symptômes. Mon cerveau n’a pas enregistré qu’il y avait un espoir de briser ce tempo en partant pour une autre aventure plus linéaire.

Mon unité de compte c’est la journée. Chaque jour de passé sans retrouver du sang est une mini victoire. Chaque soir, je m’applique à réaliser mon petit coloriage quotidien qui vient grossir la pile dans mon dossier PMA. Tout au long de la journée, je prends mes traitements très rigoureusement en consignant tout dans un carnet. Je respecte les lois de la Pmette : vivre au jour le jour et bien suivre son traitement.

Chaque jour, j’ai l’occasion de vivre de sacrées frayeurs. La fameuse coulée d’utro en pleine réunion qui te fait croire à la fausse-couche et qui te fait annuler ton repas car il faut rester a jeun en cas de curetage le soir-même. Après un passage aux toilettes, me revoilà devant mes collègues « ah ben oui, finalement, je peux déjeuner avec vous ».

Je balaie mon agenda des prochaines semaines en classant mentalement ce qui peut être déplacé sans problème et ce qui posera des difficultés. J’implore DNLP de faire tomber la fausse couche à tel moment plutôt qu’à tel autre. Autre loi de la Pmette : tout anticiper (ce qui est contradictoire avec vivre au jour le jour).

Je m’imagine prévenir Simon que tout est fini. Lui qui est si enthousiaste et qui voudrait déjà annoncer à la terre entière que « nous allons avoir un bébé ». Quand il m’a sorti ça, je l’ai regardé d’un air ahuri (encore la faute à mes deux neurones) tellement j’ai trouvé sa phrase choquante. Il m’a demandé à partir de quand nous serons suffisamment « sûrs » pour l’annoncer. J’ai failli répondre « annoncer quoi ? » au lieu de quoi je lui ai dit que le plus tard serait le mieux.

Et puis, au petit matin après de longues phases d’insomnies, je me dis que le pire n’est jamais sûr, qu’il existe une chance que cette affaire tourne bien et que l’embryon soit encore là. Je ne me lasse pas de m’en étonner.

 

Publicités

97 commentaires sur « De l’étonnement »

  1. Soutien à Simon !!! S’il le sent, c’est que cette fois c’est la bonne… Bon, peut-être pas tout de suite de suite, mais au-delà de la merveilleuse première écho après laquelle on vous annoncera officiellement « voilà Madame et Monsieur vous n’êtes plus des patients PMA*, vous passez en suivi normal de grossesse » vous pourrez commencer à partager le bonheur !

    *oui je sais, tu parles Charles, et j’ai psychoté jusqu’à la fin. Mais bon.

    Aimé par 1 personne

  2. L’échec n’est pas la norme Simone, ne l’oublie pas. Nonobstant nos parcours hors du commun, tu es bien enceinte -pardon tu as bien eu 3 taux positifs. Alors ton brillant cerveau va avoir du mal à l’intégrer pendant un certain temps mais le mien -et celui de Simon, y croient pour toi jusqu’à ce que tu prennes le relais. En revanche mon modèle d’homme est l’inverse du tien, il commence à y croire depuis quelques jours.. Haut les coeurs ma belle!

    Aimé par 5 people

  3. Continue de t’étonner que ce petit embryon soit encore là !!!! Comme je te comprends et comme il est difficile de calmer son esprit qui s’affole tantôt positivement, tantôt négativement. Moi, je pense souvent à toi et j’espère bientôt, aussi pouvoir vivre cette période. Alors je croise les doigts très fort pour toi, pour ton petit embryon et j’y crois pour toi. Youpiiiiiiiii !!!!!

    J'aime

  4. J’adore le commentaire de Charlie: l’échec n’est pas la norme! Ton cerveau intégrera petit à petit jusqu’à ce que ça se voit comme le nez au milieu de la figure car là en te voyant dans la glace, en sentant le regard des gens sur toi ton cerveau n’aura plus le choix que d’accepter l’évidence. En attendant on est là pour y croire pour toi et t’envoyer nos bonnes ondes!

    J'aime

  5. Oui, ça peut aussi aller dans le bon sens…celui que vous aviez occulté pour pouvoir continuer à vivre, celui qu’on n’osait même plus envisager, celui qu’on avait enfoui bien loin très loin pour ne « plus » avoir mal…et qui va revenir petit à petit.
    La première écho devrait vous permettre de passer à autre chose (et là aussi, ça peut bien se passer, si si !)
    Un jour après l’ autre, c’est un bon credo, et se reposer au besoin.
    Des bisous Simone

    J'aime

  6. Simone, tu es bel et bien enceinte.
    Je ne comprends que bien cette réserve, sans avoir un parcours aussi long que le tien, j’ai eu du mal à me dire aussi qu’on allait être mamans. Et même quand le ventre de ma femme prenait toute la place, je me disais que oui, elle était enceinte, et qu’a priori il était possible qu’un bébé naisse mais que tout pouvait arriver…
    Crois en ton petit Edgar, lui y croit, Simon aussi, et je vous envoie toutes mes meilleures ondes!

    Aimé par 1 personne

  7. C’est plus que normal comme réaction. Ca se débloquera quand ce sera le bon moment pour toi. Mais resteront toujours les angoisses qu’un truc cloche. Ca n’empêche pas de pouvoir s’approprier sa grossesse.
    A titre d’exemple: Je sors de mon Echo T3 de la deuxième grossesse où tout se passe bien et j’ai l’intuition que tout ira bien mais ca Ne m’a pas empêché de faire un cauchemar cette nuit et d’avoir la boule au ventre ce matin de peur qu’un truc n’aille pas.

    J'aime

  8. C’est triste à dire, mais c’est normal… Perso, j’ai jamais réussi à annoncer ma grossesse, j’ai laissé les gens venir vers moi quand c’est devenu évident, vers 6 mois peut être…
    Je répète les filles, l’échec n’est pas la norme!
    C’est bientôt votre écho non? Ça devrait commencer à rendre les choses concrètes…

    J'aime

  9. Ma chère Simone, l’autre fois j’ai failli te laisser un commentaire qui disait : mais tu es enceinte en fait ! ce mot serait-il tabou ? bref. Mais c’est quand même pas moi qui allait écrire ce mot en premier sur ton blog ! alors je suis ravie que tu l’aies fait. Même si tu n’y crois pas encore. Encore une fois, je te comprends. Mais tu n’as pas plus de chances que les autres femmes d’avoir une fausse couche. Il y a donc quand même de fortes chances que tu te retrouves avec un bébé dans les bras. Et oui ! j’espère que la première écho arrivera vite que tu puisses enfin y croire vraiment. Je me revois il y a un peu plus de 10 ans, à attendre cette écho, pour pouvoir enfin l’annoncer à la terre entière.. ces 3 premiers mois de grossesse m’avait paru interminables ! (sans parler des années précédentes, même si mon combat ressemble à une battle de fourmis en comparaison du tien) ( en plus j’avais même pas de gros seins, la loose ! ) haut les cœurs Simone ! et chose bizarre, je pense souvent à toi. On s’attache aux personnes même si il reste des écrans entre nous ! (et tu es tres attachante )

    J'aime

      1. Franchement je suis très touchée et presque intimidée ! mes écrits sont très loin des tiens ! Bon ne lit pas trop les trucs sur les enfants ça va te faire flipper !! Je parle aussi de moi comme toute blogueuse égocentrique qui se respecte 😂 …. sinon tu peux commencer par mon récit de mini pma .. ( ça s’appelle « pour pouvoir accoucher dans le bonheur et l’allégresse encore faut-il tomber enceinte.. » 2 semaines ça va être longggggg pour toi et aussi pour nous tes fans ! ( et la présidentielle tu y as pensé ? )

        Aimé par 1 personne

  10. Le meilleur peut t’arriver, le meilleur peut t’arriver… répète après moi.
    C’est normal de ne pas se projeter mais n’oublie pas que la majeure partie des femmes vivent des grossesses qui vont jusqu’au terme. Des histoires de merde finalement c’est pas la norme. Alors il faut y croire en ta bonne étoile ⭐️
    Courage dans cette attente difficile

    Aimé par 3 people

  11. Rassure toi tu es pas anormale. J’ai vécu 2 grossesses et même à la 2ème qui est en plus arrivée facilement (le bol ultime) il m’a fallu du temps pour me réaliser enceinte. C’est normal quoi faut que les infos se diffusent en nous et que notre cerveau les accepte. Pas de pression laisse toi le temps.
    J’espère juste que les pensées (noires) associées à la peur que ça s’arrête durent le moins longtemps possible. Tu as enfin le droit de savourer non ?
    Ps : je veux bien voir les coloriages !
    Bisous

    J'aime

  12. Je comprends tout a fait l’étonnement, la non projection. Après ton parcours, quoi de plus normal que de ressentir ça. Mais ce que tu as vécu jusqu’à présent n’est pas la norme. Le pourcentage est plus élevé pour que ça se passe bien. Alors je te souhaite de te projeter de plus en plus le temps passant. Vivement la prochaine écho qui j’espère te rassurera. Bises

    Aimé par 1 personne

  13. Et oui tu es bien enceinte !! Et tu as aujourd’hui beaucoup plus de chance de tenir ton bébé dans les bras dans huit mois que de faire une fausse couche, et tu ne va pas cesser de t’étonner! Ceci dit tout ce que tu ressens est plus que normal. Je crois que j’ai VRAIMENT réalisé que lorsque j’étais à un stade très avancé de mon accouchement. Je te souhaite que la connexion se fasse tout de même plus rapidement que pour moi 😂. Même sipeu importe le temps que tu mettes pour réussir à te projeter, l’essentiel est que tout se passe bien pour la suite 🍀
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  14. C’est irréel les débuts et c’est normal de ne pas se rendre compte. Mais je te souhaite vraiment de tout mon coeur que bientôt ça en devienne réel a en avoir marre de te prendre des coups dans la vessie et l’estomac.
    Ma sage femme m’avait dit une phrase toute bête lors de la grossesse de mon fils « faites confiance à votre bébé ». C’est con mais ça fait voir toute cette aventure sous un autre angle.
    Tu es enceinte. C’est irréel, fragile, on ne peut rien planifier mais la vérité est là. Tu as dans ton ventre un petit bébé en construction qui va bien (et on croise les doigts pour que jusqu’au bout tu vives une grossesse de rêve)

    Aimé par 1 personne

  15. Je me souviens que Charlie disait tout le temps « l’échec n’est pas la norme ». C’est un très beau mantra, qui je l’espère fort, se vérifiera.💜 Quand au reste… j’imagine qu’il faut du temps pour reformater notre cerveau dans le bon sens…

    Aimé par 1 personne

  16. On y croit tou(te)s pour toi. Edgar est bien au chaud, il n’a pas de raison d’aller voir ailleurs.
    Peut-être que dans 8 mois tu auras encore du mal à imaginer que ce petit bout de vous sera bien issu de toi, de vous, de cet amour que vous avez l’un pour l’autre et qui vous aura permis d’y croire (ou pas d’ailleurs !) jusqu’au bout.

    Tu as une date pour une première écho ?

    Des bisous et un 🍀 pour Edgar !

    J'aime

  17. Il est terrible ce premier trimestre.. On a si peur, on espère tant, on imagine tout, le temps est d’une lenteur.. Puis d’un coup, le temps s’accélère et on se retrouve avec un ventre énorme, je te le souhaite tellement fort!!! Des bises

    Aimé par 2 people

  18. Je comprends tellement toutes ces choses qui te passent par la tête. J’ai un parcours « light » en PMA mais je ne m’imagine pas vivre autrement ma grossesse (j’ai du mal à écrire ce mot déjà tellement le concept me paraît lointain) qu’avec les sentiments que tu décris, le tout accompagné d’une bonne dose d’espoir et de confiance selon les moments. De quoi devenir franchement schizophrène !
    J’aime bien la phrase de Charlie : « L’échec n’est pas la norme. » C’est tout à fait vrai et on a trop tendance à l’oublier quand on a la tête dans le guidon qu’est la PMA !
    Des bisous Simone.

    Aimé par 1 personne

  19. Je le répète tout le temps mais c’est tellement vrai : on est tellement habituées à etre du mauvais côté des stat’, à tutoyer la lose depuis si longtemps que ce bonheur tant attendu qui arrive enfin c’est trop beau… Comme si on était programmées pour souffrir (et c’est aussi une façon de mettre le bonheur à distance au cas où il s’arrêterait finalement encore une fois….)… J’ai imaginé mes bebes morts jusqu’à leurs naissances et un peu encore après… Parce que justement c’était trop parfait pour que ca soit pour moi. Alors je te souhaite de tout cœur une belle échographie qui clignote, puis qui bouge… Avec des larmes de bonheur plein le coeur et des projets plein les yeux… ❤️🍀

    Aimé par 1 personne

      1. Tu verras ça finit par passer au fur et à mesure qu’ils grandissent et la suite c’est accepter que ca soit dur d’élever un enfant… même si on a attendu très (très) longtemps… En tant que pmette on ne se permet pas grand chose tant on sait que l’on a de la chance d’être passée de l’autre cote… Tant enceinte qu’enfin maman… Alors tu sais quoi? Je te souhaite très fort d’avoir à travailler sur tout ca, car au milieu des doutes, de la culpabilité et de la fatigue, c’est cet amour inconditionnel qui te permet d’avancer avec cette sérénité que l’on avait oubliée…

        Aimé par 1 personne

  20. Pour Mini-Koala j’ai commencé à vraiment imaginer un bébé (et faire le tout premier achat) à environ 25-26 sa, en me disant que là, si je devais accoucher, on essaierait de faire quelque chose pour ce petit espoir…. Mais j’ai flippé facilement jusqu’à 39sa!
    Là, 16sa et qq, des petits coups qui pourraient m’aider à me projeter, un ventre déjà bien rebondi, et pourtant… On va mettre ça sur le dos de l’hématome !
    Donc, selon moi, tout est normal chez toi ☺
    C’est quand l’écho ???

    J'aime

  21. Après 5 ans d attente, 4 fivs, une geu sur grossesse naturelle (ah ah quel humour DNLP!) et une fivDO en Espagne…. c’est pendant ma pause tire-lait que je lis ton blog. Donc le pire n’est pas la norme! Les neufs mois ne sont pas de trop pour apprendre à voir plus loin qu’au jour le jour. Je te souhaite de vivre la surprise merveilleuse d’accueillir un bébé.

    J'aime

  22. Charlie a pleinement raison, l’échec n’est pas la norme ! Simon est chou et a bien raison, mon amoureux n’a annoncé ma 1e grossesse a personne (pas même ses collègues) avant l’écho morpho bien passée.
    Pour te rassurer (ou pas 😅) en cas de fausse-couche accompagnée de pertes de sang, la consigne est d’attendre, se reposer et de revenir la semaine suivante pour contrôler et en cas de grossesse arrêtée sans saignements, le curetage est envisagé après une prise de cytotec seulement et en tous cas après rdv anesthésiste et programmation au bloc, alors impossible de le programmer pour le soir même 😉
    Tu peux manger tranquille ma belle !😘✨

    J'aime

  23. Je crois que j’ai commencé à réaliser après la première écho, après avoir vu le petit cœur de Zébulette clignoter ;-). Tu y es presque !
    Cela dit, je me demande encore parfois si c’est bien réel, si c’est bien ma fille, si on ne va pas nous la « reprendre » et puis je reviens à la raison. C’est notre lot de pmettes, mais j’imagine que cela s’estompe avec les années. Allez, tu es bel et bien enceinte! Savoure! Bises

    Aimé par 1 personne

  24. Simone, je comprend votre retenue et j’espère sincèrement que la prochaine échographie vous rassurera. Je pense qu’avant 3 mois rien ne presse pour l’annoncer, c’est votre petit secret pour l’instant et c’est très bien comme ça (même si la moitié de la blogosphère est au courant lol)

    J'aime

  25. Il faut se dire que dans la majorité des cas cela se passe bien ma douce. Cette période est longue (bon je trouve que c’est long encore maintenant pour ma part alors que certaines trouvent que le second trimestre défile à toute allure). Je t’envoie toutes mes ondes posotives!!!

    J'aime

  26. Comment ça tu n’as pas encore Twitter tes taux, Instagrammer ton test positif et Facebooker ton mois d’accouchement ?!! Tu me déçois Simone 😉
    Nonobstant mes traits d’humour, tu es tout à fait normale, et j’espère que ta grossesse le sera tout autant. Tu es du bon côté drs stastisques maintenant. Bises e

    Aimé par 1 personne

  27. Je te comprends, nous avons mis des jours et des jours avant de réaliser vraiment nous aussi et ce fut pour moi impossible de l’annoncer de façon normale aux gens. Soit je partais en fou rire soit le mots ne venaient pas et j’ai du le sortir de façon très spontané et pas du tout préparé à plein de personnes qui ont failli avoir des avc tellement je les prenais par surprise.
    A presque 6 mois la flipeette est toujours là, j’ai passé ma grossesse à angoisser et faire des seances de yoga relaxation et dire à mon bébé de ne pas stresser, je m’en charge très bien, mais c’est vrai que 9 mois je trouve ça long quand on stresse tout le temps. La moindre petite contrariété de grossesse ça m’a foutu le moral à zéro à chaque fois et je compte le nombre de semaine qui me sépare du prema viable (taré la meuf) mais voir mon ventre aussi gros et croiser mon reflet dans le miroir c’est toujours untel plaisir, et les achats c’est quand on veut on s’en fou on en a tellement chié qu’on fait comme on a envie et si on a envie de l’annoncer à 1 mois de grossesse à la famille peu importe c’est pas ce que tu vas dire où faire qui va changer que ça marche ou pas. Bonne continuation bisous à Edgar 💙

    J'aime

  28. Et oui, chez nous les PMettes (mais aussi chez toutes celles qui ont vécu le drame de la fausse couche) la grossesse ne commence vraiment qu’après l’écho du 3éme mois et le fameux passage de la clarté nucale. Avant ça on est en sursit. On n’ose y croire et se réjouir de peur que… La poisse ne sous retombe dessus? Enfin, bon… Breaking news : On ne cesse jamais d’avoir peur pour sa progéniture que ce soit intra ou extra utérin (j’avais d’ailleurs écrit un petit article à ce propos (en ma qualité de deuzipare je me la ramène en tant qu’essperte! vui, vui! : http://moipaspoule.com/2017/02/21/maternite-peur/ c’est ici si ça t’intéresse^^)

    Aimé par 1 personne

  29. Je ne remercierai jamais assez Charlie d’avoir partagé son mantra!!
    Puisse-t-il te donner toutes les forces nécessaires pour que la confiance gagne du terrain petit à petit.
    Je pense à toi chaque jour, et continue de croiser fort. Mais j’ai totalement confiance en Edgar 😊.
    🐞🐞🐞🐞🐞🐞🐞
    Mille bises Simone.

    Aimé par 1 personne

  30. Pour ma première grossesse j ai usé et abusé des échographies pendant le premier trimestre (de la 5 ème à la douzième semaine quasi une par semaine…) parce que j avais la chance de travailler dans un hôpital où je pouvais faire ça « en douce »… C’est ce qui m a aidé à tenir les premières semaines et de réaliser….
    Pour la deuxième j avais pas cette chance là, je me suis dit » zen  » j ai pas besoin de tout ça j ai été ultra angoissé du début jusqu’à la fin (la fin n a pas été longue malheureusement puisque la grossesse n était pas évolutive…. Mais on est d accord échos ou pas ça n aurait rien changé !!!)
    Pour cette troisième grossesse j ai récidivé sur les échos à répétitions et je ne regrette rien… Franchement ça m’a bien aidé car après la fausse couche c était encore plus difficile à réaliser que la première fois !! Au deuxième trimestre avec le ventre qui grossi et les coups de pieds c est beaucoup plus facile de se dire « enceinte »… Enfin… Mais ces 12 premières semaines sont vraiment interminables !!!!

    J'aime

  31. « Le pire n’est jamais sûr »… Voilà, c’est ça. C’est bien dit. Petit à petit j’espère que cette sensation d’être enceinte viendra. La première écho aide bien. Et le malaxage des seins 😉 Quand est-ce que tu pourras voir qu’il est une veine de cœur qui bat ? 💕

    J'aime

  32. Je rejoins tous les encouragements des commentaires précédents, mais je comprends que tu te protéges!! Ça viendra, à ton rythme. Faire confiance à son corps en dehors des examens et de la surveillance des medecins necessite d’abandonner des automatismes qui doivent être bien ancrés après toutes ces années! bises et courage pour cette longue attente 💚

    J'aime

  33. Cérès (qui est je crois ton Dr Hope) m’a dit une fois que si à l’écho des 8 SA on voyait un embryon de bonne taille et un petit cœur qui bat, il y avait 90 % de chance que tout se déroule bien. Je te souhaite une magnifique échographie.
    Bises,
    Lily.

    J'aime

  34. Mon parcours est de loin. J’en plus simple que le tien mais je comprends tellement tes craintes. Les pauvres seins n’en peuvent plus et des diminution des symptômes je claque un neurone. Un jour après chaque echo je me demande si c’est fini. Bref je ne sais pas comment font les filles pour se sentir sereine des le premier test …

    J'aime

  35. Simone n’attend plus le train, ça y est elle est dans le train !! Dur dur de se dire qu’en plus c’est le bon… ça prend du temps de se relâcher, la peur constante que le contrôleur siffle la fin du trajet va s’effacer et petit à petit tu vas y croire à ce merveilleux voyage. En tout cas prochaine étape : le mal des transports 😉

    J'aime

  36. Oh ben ma Simone ! Je vire l’appli WP et voilà que, voilà ! Heureusement que nonobstant cette desinstallation je suis passée quand même 🙂 je suis super contente et arrête de jeûner parce que bordal 9 mois ça va faire un peu long (dit la fille qui n’a pas mis de vernis pendant toute sa grossesse au cas ou quelqu’un doive mesurer sa saturation…) des gros bisous 🙃

    J'aime

  37. Je n’en suis « qu’à » mon 3ème transfert mais comme toi alors que d’après les dernières nouvelles médicales je suis enceinte de presque 1 mois révolus, que je suis nauséeuse depuis hier et que j’ai les seins plus sensibles, je ne me pense pas vraiment enceinte. Je garde en tête que tout peut s’arrêter mais tout comme toi, je me dis qu’il y a une chance que ça continue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s