Après une année 2015 toute pourrie,  il y a un an tout juste, je plaçais tous mes espoirs en 2016 qui ne pouvait être que meilleure.

Je hoquette de rire rien que d’y repenser. Momone fut bien naïve.

2016 en PMA ce fut une FIV 2 avec un taux positif puis qui descend et qui se transforme en une GEU non diagnostiquée par mes sous-doués de l’époque (je ne dois pas être très crédible quand je dis que j’ai mal tout partout). Une GEU donc, dont je fus longue à me remettre physiquement et encore plus psychiquement. La plainte adressée à mon ancien hôpital m’aura pas mal occupée, je dois d’ailleurs écrire un billet sur la récente conclusion de cette affaire.

2016, ce fut aussi la rencontre avec le Dr Espoir qui nous a fait sortir de l’infertilité inexpliquée sous une haie d’honneur d’endométriose et d’adénomyose. Remerciements éternels aux copinautes à qui je dois cette rencontre.

2016, c’est notre FIV 3 à la récolte miraculeuse qui a donné 5 pingouins.

2016, c’est un premier blocage sous décapeptyl qui a bien réussi à me pourrir la vie avec les effets secondaires mais n’a rien bloqué du tout. Comme on aime, on a enclenché un deuxième second blocage dont on espère des résultats pour le printemps 2017.

L’année 2017 devrait être en toute hypothèse l’année des transferts. Avec 5 blastos, j’ai un peu de stock devant moi avant de refaire éventuellement une stimulation.

Nonobstant, si l’on met de côté la PMA facile, hein ? l’année 2016 fut une année où j’ai malgré tout bien avancé sur les projets que je souhaitais mener.

Pour 2017, je formule le même type de projets : voyager, lire, voir plus souvent mes amis, continuer le sport, travailler moins…

Je ne me risquerai pas à pronostiquer quoi que ce soit sur une réussite quelconque en PMA. Si je peux me permettre un seul souhait : je préfère des échecs francs aux taux qui font du yoyo.

2017 est une année importante sur le plan électoral. Là aussi, je ne formulerai aucun pronostic, mais simplement l’espoir que chacun fonde ses choix sur la raison et résiste aux appels aguichants de la bassesse et de la facilité.

Sinon, j’ai trouvé mon calendrier pour 2017.

img_0687

Publicités

37 commentaires sur « 2017, l’année des pingouins »

  1. ma chère Simone, je te souhaite la plus belle des années. je comprends que tu restes sur ta réserve concernant tu sais quoi, mais moi je me permets de rêver à ta place. je vais d’ailleurs rester les doigts, les bras et les jambes croisées aussi longtemps qu’il le faudra pour te porter chance. (si tu pouvais faire rapidement quand même ça m’arrangerait ça n’est pas des plus pratique surtout pour conduire). brrr tu as vu ce froid de pingouin dehors ? c’est une signe ça !!! bisous <3<3<3

    J'aime

  2. Et comme j’ai pu lire ailleurs sur la blogosphère : 2017 année de la layette, je veux y croire!
    Je nous souhaite à toutes d’avoir la force, le courage et la patience d’affronter les épreuves de 2017. Parce que quoi qu’il arrive, c’est certain qu’il y en aura! L’important saura de savoir les gérer et avancer malgré tout, quelle que soit leur nature!
    En route Simone, et bonne année 2017!

    J'aime

  3. ahah je crois que je vais acheter le même calendrier, il m’en reste 4 sur la banquise et comme toi je ne préfère pas faire de pronostic mais vote pour les échecs francs plutôt que les fausses joies.
    bonne année à toi !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s