Après la récolte inespérée de cette FIV 3 ( 5 blastos sur la banquise) Simone a revu hier le Dr Espoir pour caler la suite de réjouissances. Grand journée puisque J1 s’est pointé avec un jour d’avance.

Aussi directe et franche que d’habitude, grand sourire, elle n’a pas arrêté de dire que c’était « super bien » d’avoir 5 blastos au frais et qu' »on avait le temps » de retaper mon utérus avant d’envisager un transfert. Mes ovaires ont retrouvé leur taille normale mais l’échographie persiste à montrer un utérus « trop moche » pour espérer quoi que ce soit sans aider la nature.

Me voilà donc sous pilule depuis hier, on refera un nouveau contrôle dans 2 semaines pour vérifier qu’aucun kyste ne sera venu squatter depuis. Si la voie est libre, on lancera la ménopause avec des injections de décapeptyl. Ménopause qui durera aussi longtemps que le Dr Espoir le jugera nécessaire car elle souhaite que « tout soit nickel » avant de transférer. Une opération pour nettoyer l’endométriose n’est pas exclue, ce sont les écho de contrôle du traitement de décapeptyl qui le détermineront.

Dans le fond, j’adhère évidement à ce programme, mais la fatigue aidant, je me suis quand même prise un sacré coup sur la casquette.

Je n’ai pas pu me retenir de regarder la notice de la pilule hier. C’est confirmé : « ce médicament a pour objet d’empêcher la survenue d’une grossesse ». Et avec la ménopause qui s’en suivra, tout espoir sera enterré pendant des mois.

Si je ne veux pas sombrer dans la déprime complète, il faut absolument que je reconfigure de A à Z ma mémoire de poisson rouge. Celle qui depuis presque 8 ans d’arrêt de pilule, me fait espérer tous les 28 jours. Malgré tout les échecs, malgré tout ce que je sais.

Comme dirait ma grand-mère : la ménopause, c’est une nouvelle vie qui commence !

Alors, je vais me mettre au diapason et changer de vie pour quelques mois.

 

mes nouvelles copines :

mes nouveaux jouets :

mes lectures :

Mon nouvel accessoire bien-être :

polident neutre.jpg

Je vous laisse, je dois aller me faire belle pour le thé dansant de 16 h !

(Mamie, aucune chance que tu me lises, mais au cas où… désolée, désolée, c’est juste pour de rire…)

Publicités

41 commentaires sur « De mémoire de poisson rouge contrariée »

  1. Mon joli petit poisson rouge, ne te fais pas de cheveux blancs, tu n’as jamais été si près du succès. Passé ce coup de blues, peut-être que cette pause dans les attentes sera une respiration dans ce parcours de frustrations. Je te le souhaite tout en espérant que la décision du Dr Espoir arrivera au plus vite ! Et quand la déprime guette, pense à ces 5 blastos 😍 Gros bisous ma Simone 💟

    Aimé par 3 people

  2. Bienvenue dans le club des ménopausées !
    Tu verras cela fait un bien fou de ne plus avoir de cycles , de douleurs, plus de calculs, ni de psychotage, et plus de pleurs a chaque j1! Ça passera vite !
    Bravo pour tes 5 blastos c’est vraiment génial !

    Aimé par 1 personne

  3. A l’idée d’une ménopause artificielle, meme sachant que ce que je sais, tout comme toi, j’avais le moral dans les chaussettes. Mais comme Charlie dis toi que c’est un ménage de printemps de ton intérieur, un lifting du nid en bonne et due forme, donc adios petits chevaux et polident (tu as oublié des chiffres et des lettres, je me devais de corriger cet oubli), uterus bombesque de compet’ in progress! 💪🏻🎉🍾
    🍀🍀🍀

    Aimé par 1 personne

  4. J adore le Scrabble ! Tu as tout à fait raison, il faut changer le mode de son cerveau.. c est un peu dur parfois je ne te le cache pas mais avec un si bel espoir au bout de la pause -meme méno.. gros bisous Simone et bon courage! Comme me l as dit ma sœur: au moins nous n aurons pas de surprise quant aux effets secondaires quand on l aura vraiment!

    J'aime

  5. J’imagine le coup de massue, et l’idee de reprendre la pilule, voila quoi…
    Perso, on avait fait une pause de quelques mois a un moment donne, j’avais trouve ca dur au depart, et puis en fait, ca avait ete tres liberateur… quand y’a pas d’espoir, ben y’a pas d’espoir…
    dis toi que cette fois ci, toutes les chances sont de votre cote, et puis 5 blasto quand meme !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Mmmh, il ne faut jamais trop regarder les notices des médocs de PMA. Je me farcie de « pour femme ménopausée » aussi, ou alors les dosages ne correspondent pas (on charge bien la mule en PMA). J’ai aussi eu le coup de la pilule (alors que je ne suis pas tombée enceinte naturellement depuis 5 ans et que j’ai une trompe en moins, et des ovocytes qui ne se pointent que par paquets de 1 ou 2 en stimulation). Le pire, c’est qu’on m’y a associé un stérilet (stérile-laid), le premier de ma vie. (finalement, on n’a pas pu le mettre! mon corps a résisté, curieux, non?)
    Pour ton cas, c’est à vivre comme une pause de l’esprit, tu ne demanderas pas « et si…? », ça permet de faire une vraie coupure.
    Repos, pause, vide, reset, remise à zéro = bon départ tout neuf et plein d’espoir!

    Aimé par 1 personne

  7. C’est clair, le cerveau, le coeur et le corps, pas facile d’accorder les 3 au meme diapason…
    Je te souhaite que le temps passe tres vite et surtout que cette pause permette autant à ton corps et ton coeur d’être au top du top 😘

    J'aime

  8. Ce n’est jamais facile d’accepter des mois sans possibilité de concevoir… La ménopause est un vilain mot qui frustre aussi.
    J’espère que tu arriveras à mettre de côté ses impressions et que ce laps de temps passera le plus vite possible. Et je te souhaite fort que cela fasse partie du début d’une grande aventure ! 😉
    Des bisous

    J'aime

  9. Je n’avais pas pris ça comme une ménopause, mais plutôt comme un grand nettoyage! En plus, tu auras les bouffées de chaleur en automne, c’est tjrs mieux qu’en été… J’essaie de te trouver les points positifs ;-). Belle pause avant de repartir au combat ! Grosses bises

    Aimé par 1 personne

  10. Je ne sais pas si ça t’aidera, mais comme toi l’idée d’être mise sous ménopause m’avait filé un sacré coup de bambou. Pourtant, au final je ne m’étais pas sentie aussi bien depuis des lustres ! En effet fini l’espoir bidon chaque mois, c’est un mal pour un bien car pas d’espoirs déçus… Et physiquement la grosse patate ! Pas de douleurs d’endométriose et la fatigue qui va avec ! Franchement le pied 😉
    Courage ça va te faire grand Coen, je l’espère en tout cas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s