Simone est retournée chez la microkinésithérapeute pour sa 2nde et dernière séance. Non pas qu’elle soit fâchée, mais cette thérapie est brève et ne doit pas excéder 2 séances. Et comme la première fois, elle en fut positivement bluffée. Si vous avez loupé le récit de la 1ère séance, il suffit de cliquer ici (à votre service).

La première séance s’est tenue fin février. A l’époque, je venais de subir l’échec de ma FIV 2,  j’attendais mes règles qui ne venaient pas et j’étais en infertilité inexpliquée depuis presque 8 ans.

Quand la thérapeute m’a demandé s’il y avait du nouveau depuis la dernière fois, j’ai répondu oui Madame. Et Madame fut servie : GEU pas détectée par l’hôpital, trompe sauvée par la clinique, endométriose, utérus mal vascularisé, adénomyose, problème de thyroïde.

traumas
La microkiné part du principe que des chocs émotionnels ou physiques peuvent laisser des traces sur le corps qui le déséquilibrent et génèrent des problèmes de santé.

Ensuite, elle m’a fait allonger et a commencé ses « touchers ». Telle une voyante, elle a commenté les traumatismes physiques qu’elle détectait :

  • je suis physiquement épuisée
  • mon activité cérébrale ne fait jamais pause, ce qui m’épuise aussi psychiquement
  • il y a 15 mois et 2 semaines, mon beau-père a eu des problèmes de santé
  • quand j’avais 5 ans, 2 décès sont survenus dans ma famille proche
  • il y a plus de 3 mois, j’ai vécu une déception fondamentale, aussi violente que de se prendre un mur à pleine vitesse, qui conduit à une remise en cause de beaucoup de choses dans ma vie.

Elle détecte les dates précises des traumas et les liens familiaux en fonction des parties du corps qu’elle touche. Et moi à chaque fois, je confirme en explicitant.

Inutile de préciser qu’elle a littéralement mis le doigt sur des épisodes réels de ma vie qui ont des échos avec mon désir d’enfant. A l’époque, je n’ai pas forcément vécu ces moments comme des traumatismes en tant que tels (genre : je ne me suis pas roulée par terre en pleurant) mais ils ont laissé des traces sur mon corps. Justement, ces traces peuvent agir comme des freins à la survenue d’une grossesse.

La première séance avait révélé des traumas de mon côté maternel qui assimilaient la grossesse comme un risque mortel pour moi. Cette seconde séance a fait émerger des traumas de mon côté paternel et du côté de Simon qui agiraient inconsciemment comme des injonctions à devoir absolument avoir un fils (et donc mon corps se bloquerait pour ne pas échouer en faisant une fille).

Avouez que la barque est bien chargée.

Bonne nouvelle, les traumas qu’elle avait détectés la dernière fois sont effacés. Elle considère qu’il y a de bonnes chances qu’ils en soient de mêmes avec ceux qu’elle a traité en 2nde séance.

J’ai aussi appris que dans le langage de la microkiné, une thyroïde mal réglée signifie une injonction à devoir faire « vite » et l’endométriose à devoir faire « à tout prix »  un bébé. Ben, quelle surprise.

Évidemment, elle ne m’a jamais laissé entendre que la microkiné pourrait me faire tomber enceinte. Seulement, elle m’a rappelé que si je suis INFERTILE, je ne suis pas pour autant STÉRILE et que par conséquent, il faut continuer à « faire l’amour » comme elle dit. Je ne suis pas complètement neuneu, je sais comment on fait les bébés. A la base. Mais depuis ces dernières années, elle est la seule personne qui m’a rappelé cette vérité physiologique. Avec tout ces examens et ces injections d’hormones, j’ai eu un peu tendance à l’oublier.

Que penser de tout cela ?

Au-delà des bienfaits propres à chacune des thérapies dites « douce », il me semble que le fait d’être considéré comme des êtres à par entière (c’est-à-dire pas seulement un utérus et des ovaires sur pattes) joue beaucoup. En ressortant de son cabinet, j’étais vidée mais aussi sereine avec l’envie de me faire davantage confiance.

Je suis quelqu’un de très rationnel, j’aime trouver des explications logiques aux événements. En attendant, je dois m’avouer battue par cette capacité de la mircrokiné à « découvrir » des épisode passés en les datant très précisément. Alors, oui, je reste persuadée que mon problème d’infertilité n’est pas dans ma tête mais réside dans mes ovaires et mon utérus. Nonobstant, si je peux trouver un certain apaisement, mon quotidien en sera soulagé.

Avec le recul, je considère que ces 2 séances ont été très riches et très intenses. En deux fois 3/4 d’heure, j’ai pu poser beaucoup de choses, bien plus qu’en 10 séances avec un psy. Il me reste maintenant à décanter ce que j’ai appris.

langages
Grâce à l’infertilité, nous avons le temps de penser et réfléchir (même si on ne comprend pas tout)

Dans 10 jours, nous avons rendez-vous avec le Dr Espoir avec sous le bras tous les résultats des examens qu’elle nous a fait passer ces 3 derniers mois.

Nous y avons beaucoup réfléchi : si elle nous propose de retenter une FIV à l’automne, nous refuserons dans l’immédiat. En effet, je ne me sens pas du tout d’attaque physiquement et psychologiquement pour repartir sur un nouveau traitement cette année.

Et surtout, nous avons lancé nos lignes pour changer de vie en 2017 qui devrait être une année plus douce et plus calme pour repartir au combat contre DNLP.

D’ici là, bien entendu, nous sommes tout à fait ouverts au miracle.

****

photographie n°1 : P_WALL, Andrew KUDLESS (détail)

photographie n°2 : Pictogrammes de la Genèse, Yona FRIDEMAN (détail)

Publicités

23 commentaires sur « Microkiné, le retour »

  1. Je suis heureuse de lire que cette séance t’a fait du bien. J’ai hâte de savoir ce que vous avez tracé pour 2017. En tout cas, je vous souhaite de belles choses, avec en prime un miracle. Des bises

    J'aime

  2. Je trouve ton récit de seance impressionnant et mon esprit rationnel a du mal à comprendre comment on peut lire tout ça dans le corps.
    Tu as bien fait de tenter, le peu de medecine naturelle que j’ai testé m’a toujours apporter un bien être salutaire.
    Des bisous Simone

    Aimé par 1 personne

  3. Ça me paraît toujours fou… Et tentant ! Je te souhaite de faire beaucoup l’amour pour l’amour d’abord et pour la perspective d’un ptit miracle aussi. Ste Gertrude, que tu écoutes ou non nos prières, notre été sera torride ! Gros bisous 😘 😘

    Aimé par 4 people

  4. Ben dis donc, c’est bluffant la microkiné. Je ne pensais pas que ces séances pouvaient être si poussées.
    Je te souhaite que cette dizaine de jours passe au plus vite pour avoir un avis éclairé et pro (et plein d’espoirs aussi) sur votre dossier.
    Je crois qu’il fait savoir s’écouter quand notre tête, notre corps nous disent « stop ». Il faut être d’attaque pour supporter touts ces traitements. Alors prends soin de toi, prends tout le temps qu’il te faut.

    J'aime

  5. ça le fait penser à la kinésiologie… plusieurs amis l’ont tenté, je l’ai fait tester sur mon fils de 8 ans qui faisait des colères (d’un coup comme ça, ça lui a pris) (oui je sais je fais tester des trucs sur mon fils ) elle interroge le corps, elle pose des questions tout en tenant un bras en l’air, et c’est le corps qui répond, et elle retrouve aussi des traumatismes en remontant le temps.. en tout cas je pense aussi que ça fait du bien qu’on se préoccupe un peu de la femme en tant que tout, et pas uniquement en tant qu’utérus sur pattes comme tu dis !!!

    J'aime

  6. J’adore la 1ère photo ! Elle illustre, comme toujours, parfaitement ton récit.
    Je suis trop rationnelle (ou peureuse ?) pour sauter le pas de la micro-kiné mais après 2 séances, ma sœur est sortie de dépression. Une copine a perdu 20 kilos. Coïncidence ou non, la question reste ouverte et ton récit est bluffant…
    Je te souhaite une belle et douce fin d’année avec cette pause bien méritée, en espérant que votre projet de nouvelle vie aboutisse.
    Gros bisous

    J'aime

  7. Je suis vraiment impatiente d’avoir ma séance quand je lis ton récit ! Mais je dois encore attendre la fin août… c’est fou ce délai !
    Je suis contente de voir qu’actuellement vous vous recentrez sur d’autres projets, auxquels pourra ensuite venir s’ajouter la PMA.
    Gros bisous.

    J'aime

  8. Merci beaucoup pour ce retour Simone. Et vraiment heureuse pour toi, pour vous 2, des bienfaits apportés. Dès la fin de la lecture de ton article, j’ai sauté le pas et pris un RDV 😉 Je suis impatiente de cette séance ! Je découvre ce blog et je voulais te dire un grand merci. Tes articles sont une force pour moi. Remplis d’émotion, de vérités, de volonté, d’humour et d’ironie, de courage. Je m’y retrouve complètement et je me sens moins seule dans ce combat. Alors pour tout ça merci.
    Plein de belles choses pour la suite avec un été aussi doux et serein que possible.

    J'aime

  9. C’est très impressionnant Simone. Je m’étais posé la question pour cette FIV, mais j’ai déjà eu fort à faire avec acupuncture et ostéo… Si FIV2 il y a (…), je crois que je creuserai cette piste. Merci beaucoup de nous faire partager ton expérience. Et j’espère pour vous que le RDV avec Dr Espoir sera plein de réponses et de solutions. Plein de bises

    J'aime

  10. Coucou Simone,
    Merci pour ce retour sur la microkiné, grâce à toi je me suis lancée et j’ai testé à côté de chez moi.
    Elle ne m’a pas daté des traumatismes comme l’a fait la tienne mais elle a visé juste dans des ressentis et un état de fatigue que j’avais cumulé…J’aime bien le côté « ne pas faire du fric absolument » car comme la tienne elle m’a dit on se revoit dans 3 mois si j’en ressens le besoin pour une 2ème et dernière séance. Par contre elle m’a envoyé voir un acupuncteur et comme elle me l’a dit « je n’ai personne à vous recommander mais trouvez en un avec un nom bien asiatique, ce sont eux les pros des aiguilles » !!! XD
    Un rdv tout en bienveillance, en écoute, en remise en question aussi…ça fait du bien dans notre parcours médicalisé et parfois déshumanisé !!!
    J’espère que le rdv avec le Dr Espoir se passera bien.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  11. On se raccrocherait à n’importe quoi…tu en es hélas l’exemple. Ces charlatans tu leur donnes droit de cité. Ca me fait mal au coeur car tu illustres le désespoir et tentes de convaincre que ton infertilité pourrait etre due à ces conneries qu’elle t’a soutiré… Oui soutiré. L’infertilité serait donc dans la tête tiens tiens… Si c’était si simple tu le saurais. De gros becs ma pauvre Simone et courage

    J'aime

  12. Bonjour Simone,
    Cela fait quelque temps que je veux tester la microkiné, votre article me donne envie de prendre rdv: pourriez-vous m’envoyer les coordonnées de votre praticienne? Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s