Globalement, j’ai le moral. Sauf quand je parle à des gens.

*****

Le canapé est mon radeau de survie, j’ai beaucoup de chose à proximité : un thé, des gâteaux, des bouquins, mon téléphone, l’ordinateur et des télécommandes.

Hier, j’ai lu Rue des boutiques obscures de Patrick MODIANO. Il a ce talent fou de créer des atmosphères si particulières à partir de petits riens. J’aime beaucoup. Merci Patrick pour ces quelques heures où j’étais transportée, ailleurs, loin de cette marde.

*****

Ma copine m’a appelée. On a discuté 1 heure sur Skype. Elle m’a posé beaucoup de questions pour comprendre. Elle a pas mal de soucis de son côté. Je lui ai conseillé la micro-kiné.

*****

Hier c’était la 1ère prise de sang de contrôle depuis l’hospitalisation.

Réveillée aux aurores, j’étais au labo à 7h30. Non que je sois maso et renonce à mon confort des grasses matinées mais le labo étant à côté de mon boulot, je voulais être partie du quartier avant de prendre le risque de croiser des fâcheux.

Première fois depuis la semaine dernière que j’ai dû marcher si longtemps (quelques centaines de mètres) pour prendre le tram. J’avais un peu la tête qui tournait.

La fille du labo s’écrie en voyant l’ordonnance : ah, ce n’est pas l’hôpital qui vous envoie aujourd’hui? Bim. Je fonds en larmes. Je lui raconte alors mon histoire, elle et sa collègue sont sidérées.

Salle d’attente. L’infirmière m’appelle pour la piqûre. Elle regarde mon dossier, date des dernières règles : novembre. « Alors, ça se passe bien cette grossesse? » Re-bim.

madeleine
Tout pareil

En fin de matinée, après une sieste, j’allais beaucoup mieux : j’étais persuadée que le taux avait bien diminué. Le SMS salvateur arrive vers 13 h. Pas de bol, il avait légèrement augmenté.

*****

Le rendez-vous à la clinique était prévu à 19h00. Au cas où, une seconde injection voire la chirurgie aurait été nécessaire, j’ai préparé un sac avec des affaires.

Simon est rentré plus tôt du boulot pour pouvoir m’accompagner. Re-bim dans la voiture.

Le médecin m’a auscultée et fait une écho assez longue. Pour lui, l’évolution est encourageante. J’ai plusieurs caillots de sang dans le ventre qui devraient se dissoudre dans les jours à venir.

Mes douleurs abdominales proviennent de ces caillots. Ma fatigue extrême s’explique par le méthotrexate et la « grossesse ». Mes douleurs aux seins sont dues à la « grossesse ». Ben oui, depuis plus de 2 mois, je suis enceinte…. J’ai du mal à écrire ces mots. Tout ceci paraît tellement irréel. Je vais bien finir par me réveiller de ce cauchemar.

Il faut le savoir : lorsque l’on remplit les conditions pour éviter l’intervention chirurgicale et recevoir l’injection de méthotrexate, le taux peut continuer à diminuer et augmenter avant de diminuer franchement.

Simon a demandé au médecin si c’était normal que je sois une vraie larve toute la journée, sans volonté et sans désir,  moi qui d’habitude suis active. C’est bien simple, à part les quelques jours d’arrêt post ponction, c’est la première fois de ma vie d’adulte que j’ai autant de temps « libre » pour glander. Dommage qu’il me manque la force d’entreprendre.

Le médecin lui a répondu que c’était tout à fait normal car en plus de la faiblesse physique, mon état psychologique était atteint.

Simon a remis sa larve dans la voiture et nous sommes partis. En route, il m’a demandé de quoi je voulais dîner. Ma perversité a répondu : commandons des sushis. Fuck DNLP, je suis « enceinte » et je mange des sushis. Bon, pas encore la bière qui va avec, mais ça reviendra.

Je retourne à la clinique pour un contrôle demain.

yoyo
Pour une fille habituée aux taux inférieurs à 5 UI, tout ça est très perturbant

 

*****

Sur les conseils de la liseuse hyperfertile, j’ai commencé mon premier Guillaume MUSSO, Demain. Je suis un peu perturbée par le côté paranormal, mais je m’accroche quand même. Une des personnages a des problèmes de fertilité. Elle en conçoit du chagrin. Les boules pour elle.

*****

J’ai commencé à rédiger la trame de notre courrier de plainte. Il sera sans emphase. Froid, factuel, posant des questions précises. Nous le terminerons lorsque cet épisode de GEU sera dernière nous.

Conseil lettre de motivation
Ne rien laisser dépasser pour être crédibles : les faits, rien que les faits.
Publicités

49 commentaires sur « GEU, point G »

  1. Bon si c’est normal que ça puisse augmenter… Mais merde quand même.
    Prochaine recherche pour la médecine: savoir déplacer ces grossesses mal placées et les remettre dans l’utérus. Y a plus qu’à trouver les financements….
    Bon courage. Des bisous tout doux…

    Aimé par 2 people

  2. Je ne sais pas si tu aimes les polars, mais au cas où je te conseille tous ceux de Franck Thilliez. 🙂
    J’espère que ce très mauvais épisode sera bientôt derrière toi. Plein de courage Simone !

    J'aime

  3. Je viens faire un petit tour sur WP depuis longtemps et je découvre ce … bordel.. Pas d’autre mot ..
    Je suis scotchée devant tant d’incompétence et de je-m’en-foutisme ! Et surtout je suis très peinée pour toi et ton Simon. Je t’envoie plein de câlins pour supporter tout ça

    Aimé par 1 personne

  4. C’est au bord des larmes que j’ai fini la lecture de ton article. C’est une situation inimaginable et malgré tout tu fais preuve d’un courage extraordinaire….. Je peux juste te souhaiter que cet épisode se termine vite.
    Câlins virtuel 😉

    Aimé par 1 personne

  5. J espère de tout coeur que tout cela sera vite derrière toi….j espère que le w end avec ton Simon sera rempli de douceur et de petits bonheurs qui font du bien au moral (même un peu)..un bon film en amoureux sous le plaid ou durant 1h30 on ne pense plus à tout
    De gros bisous guerisseurs de soutien…

    Aimé par 1 personne

  6. Si tu savais comme je pense à toi… Cet enfer sera bientôt derrière toi, je te le souhaite de toutes mes forces. Je réalise à quel point j’ai été chanceuse, à l’époque, que tout soit pris en charge rapidement…
    Je te souhaite encore beaucoup de courage. Et je suis là, si tu veux échanger…
    On n’est pas assez prévenu qu’en FIV, contrairement à la population fertile, on a 3 ou 4% de risque de faire une GEU (contre 1% il me semble). J’aurais voulu le savoir avant d’en faire une… Je t’embrasse bien fort. ♥

    Aimé par 1 personne

  7. Ah zut oui pour l héroïne de Musso mais rassures toi on passe à autre chose ensuite ds le roman. Pareil pour le paranormal
    Tes larmes me font bcp de peine pour toi mais sont tellement justifiées par ces durs moments. Vide toi laisses les couler.
    Et fais un bisou de ma part à Simon je le remercie de prendre soin de toi comme ça. C’est un chouette monsieur et tu le mérites

    Aimé par 1 personne

  8. Une larve cela devient un beau papillon 🙂 (larve ou chenille pas de chipotage….) Je ne sais pas quels sont vos goûts de lecture mais dernièrement j’ai lu Globalia de Rufin et Amkoullel, l’enfant peul de Amadou Hampate Ba. Cela vous changera les idées. Bonne lecture 🙂 Et bon courage dans ces moments difficiles.

    J'aime

  9. Plein de pensées pour toi et ton Simon (pour qui ça ne doit pas être facile non plus). Bisous (je fais jamais de bisous à des gens que je connais pas, mais là je fais une exception…)

    Aimé par 1 personne

  10. Je trouve ça assez bizarre qu’ils te laissent rentrer chez toi… Tu n’es pas loin de la clinique ? Il y a 5 ans quand j’ai fait ma fc, ils suspectaient une geu et m ont hospitalisée car comme je vis à 20 km de l’hôpital si le coup de poignard arrivait, il fallait que je puisse me rendre très vite à l hosto. … Tu es très courageuse ma simone…. J’espère que ce triste épisode va vite se terminer pour que tu puisses tourner la page et reprendre du poil de la bête. J’espère que le coup de tel de ta copine t’a fait du bien et que tes lectures t aident à t évader un peu. Musso, je suis pas fan-fan de son écriture mais il a l avantage d avoir des intrigues qui sont prenantes. Ideal pour un arrêt maladie ou en cas de fatigue. Je t embrasse fort et pense vraiment à toi

    J'aime

    1. non, je ne suis vraiment pas loin : 10 minutes en voiture!
      Pour l’écriture de Musso, je suis d’accord avec toi (on dirait que c’est un auteur américain mal traduit) mais il a un vrai talent de construction avec les fameuses chutes des chapitres où tu es obligée de tourner la page pour connaître la suite!
      j’espère que tu supportes bien le menopur et que la stim se passe bien!
      je t’embrasse

      Aimé par 1 personne

  11. Ce qui me peine c’est ce double combat. Contre ton corps ( et intellectuellement une « fc programmée » pour une pmette, c’est une abomination même si Geu même si Img etc…) et contre ce centre pma. Courage Simone ☺. Pour le reste, pour me remonter, je lis du léger sans aucune honte: Ah l’irrésistible Becky dans la série l’Accro du shopping ( comment tu ne connais pas😉 ?), les romans de Nicole de Buron etc.. Et ça me fait du bien ! Et si je tombe sur une rediffusion de la Nounou d’enfer, c’est le paradis ! Tu as compris, bienveillance avant tout ( et quelques bonbecs). Des Bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s