Souvenez-vous, le 1er novembre dernier Simone a écrit une lettre à Marisol TOURAINE pour lui expliquer tout l’intérêt d’accorder des autorisations d’absence pour les couples en PMA dans le cadre de la loi Santé.

Simone est moderne. Simone lui a envoyé son courrier par mail et par twitter. Et depuis, Simone Attendait (lol).

Depuis, l’Assemblée Nationale contre l’avis de la Ministre a voté le 27 novembre pour cette autorisation d’absence pour les 2 membres du couple. Il s’agit de l’article 20 ter de la loi.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez visionner la partie des débats et le vote sur cet amendement. Elle dure 9 ’24. Ce passage est une pépite, un concentré de la vie parlementaire de la Vème République.

Une députée courageuse – Chaynesse KHIROUNI en l’espèce – choisit d’aller au bout de ses convictions et de défendre l’amendement malgré la Ministre, malgré la rapporteuse de la loi, malgré le Président de séance. Ce dernier ose même lui demander à plusieurs reprises si elle maintient son amendement. On comprend vite que dans les échanges, ces très honorables personnages n’ont pas fait l’effort de vouloir comprendre réellement quelles sont les difficultés du parcours des couples en PMA. Le moment où un député se tourne vers les autres pour savoir ce qu’il doit voter ou pas serait hilarant si le sujet n’était pas aussi sérieux…

http://dai.ly/x3g8lem

Alors, nous on est contents, forcément contents de ce vote. Hommage et gratitude à l’action de BAMP sans qui tout ceci n’aurait pas été possible.

Mais malaise quand même. Impression que le parlement et la ministre ne se sont pas réellement appropriés le sujet. Que tout est vu sous le prisme économique. Que si les organisations patronales n’avaient pas eu ce « défaut de vigilance » sur la loi Santé, elles se seraient mobilisées contre l’amendement. Dans ce cas, les arguments de BAMP et de la députée auraient vite été balayés.

Malaise car les bancs étaient bien clairsemés. Ce « défaut de mobilisation » a joué cette fois-ci en notre faveur puisque les députés présents ont suivi la Mme KHIROUNI.

Je sais pas combien de temps on va pouvoir supporter encore ces institutions de la Vème et cette paralysie structurelle du travail parlementaire. Il est impératif de redonner la parole au peuple et surtout que celui-ci se mette à la hauteur de cette responsabilité civique en s’impliquant réellement dans l’élaboration d’une nouvelle constitution.

Bref.

Revenons à mon courrier à Marisol.

Le 13 novembre, j’ai reçu un accusé de réception de mon courriel m’indiquant que mon « message (…) a été transmis au cabinet de la ministre ».

Puis hier 3 décembre, j’ai reçu un courriel du cabinet de la ministre me demandant « mes coordonnées postales (…) pour donner suite à (mon) email » (sic).

Là, je vous avoue, j’ai morigéné.

Profil bas, j’ai gardé pour moi mon avis sur le prix du timbre et l’intérêt des nouvelles technologies. J’ai renseigné mon adresse postale. Ne pas se fâcher avec le cabinet de la ministre tant que la loi n’est pas promulguée.

Depuis, je guette le facteur.

facteur

En fait, il était un peu sur-vendu le titre de ce billet.

Publicités

25 commentaires sur « Marisol me répond »

  1. je suis sur les fesses par rapport à cette vidéo et les arguments proposés par la ministre contre la proposition d’amendement de Mme Khirouni (je n’ai pas retenu son nom). je suis sans voix face à un discours tellement inhumain. ça me met en colère !

    Aimé par 1 personne

    1. très en colère aussi par cette personne, ça fait mal d’entendre ça derrière l’écran de son ordi sans pouvoir lui répondre clairement. Ça fait peur aussi de voir comment est bâtie notre démocratie, le mécanisme de l’intérieur…Heureusement il y a des Mme KHIROUNI…et des Simone et des BAMP …et des élu (es) qui nous ont écouté(es)…sinon cela serait difficile d’aller voter demain pour que continue cette mascarade

      Aimé par 1 personne

  2. C’est assez affligeant comme vidéo, voir que la prise en compte des difficultés de ce parcours au travail se fait gràce à l’absentéisme de nos députés … Sachant que pour beaucoup de boulots, on ne peut pas s’absenter juste quelques heures et qu’on est obligé de prendre la journée ou d’être en arrêt …

    Aimé par 2 people

  3. C’est une super avancée mais j’ai un peu peur s’agissant de la rédaction du texte car le terme « protocole » n’est pas franchement précis. Tu sais si on peut trouver le texte de l’amendement adopté quelque part?

    J'aime

  4. Merci Simone d’avoir trouvé cette vidéo. On avait pas eu l’idée de la chercher et c’est important de la voir il me semble.
    Nous avons décidé d’écrire à Mme Khirouni pour lui témoigner notre reconnaissance et nous écrirons aussi à Marisol Touraine (on n’avait pas répondu à ton mail, le temps passe si vite mais tu nous as convaincu d’écrire ! 🙂 )
    Des bisous et merci pour le travail que tu as accompli !

    J'aime

  5. Un hémicycle quasi vide avec une petite brochette de députés, dont certains ont « à cœur » de limiter l’absentéisme au travail… On pourrait en rire, c’est pathétique dans le fond. En tout cas, leur démobilisation nous aura bien été utile. Bravo à celles et ceux qui trouvent encore un peu du courage, en parallèle à leur parcours PMA, pour engager une action politique. Chapeau bas.

    Aimé par 1 personne

  6. Alors d’abord, je reconnais un titre très accrocheur. Je suis malgré tout contente qu’elle ai décidé de te répondre parce que je n’y croyais pas trop, surtout quand j’ai appris sa position dans ce débat.
    De mon coté, j’avais également décidée d’écrire à Madame Khirouni pour lui exprimer notre gratitude (c’est important de ne pas se manifester que lorsque l’on n’est pas d’accord). Et également à notre chère ministre qui est accessoirement la ministre du droit des femmes, sous entendu de l’égalité hommes femmes (le titre est très mal choisi et reflète bien l’archaïsme patriarcal dans lequel nous sommes encore englué). Je vais lui écrire pour lui faire part de mon indignation. Le site de son ministère a quand même un onglet « égalité professionnelle » pour aller vers une égalité hommes femmes au travail. Et elle même désire introduire une inégalité de traitement hommes femmes avec cette disposition limitant les autorisations à 3 aux hommes alors qu’elles sont illimitées pour les femmes!!! A première vue on pourrait croire que pour une fois ce sont les hommes qui sont désavantagés par sa position, mais en y réfléchissant, je suis en colère. Ce qui est avancées par madame la rapporteuse est que les employeurs ne doivent pas avoir peur de devoir autoriser leur salariés hommes à s’absenter trop souvent pour le protocoles, mais ça ne la dérange pas du tout d’autoriser les femmes à s’absenter autant que nécessaire!!! Est ce que notre gouvernement considère encore aujourd’hui que les femmes ne sont pas indispensables au travail? Notre ministre pense qu’elles sont les seules à pouvoir s’absenter autant que nécessaire pour les actes médicaux concernant un projet de grossesse? Ce qui me renvoi : les femmes sont cantonnées à élever les enfants, et les hommes à travailler pour faire vivre financièrement la famille… Un beau retour en arrière selon moi 😦

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s