La folle journée touche à son terme. L’hystérosonographie tant attendue depuis l’échec de la FIV n°1 en mai. Le gynéco avait cru apercevoir un polype. Simone a espéré de toutes ses forces pour qu’il ait la berlue et pouvoir enquiller sur la FIV n°2 rapidos. Raté. Il y a bien un big polype.

Un examen de plus à ajouter à mon dossier déjà épais. La manipulatrice était top : sympa et rassurante. Toute le contraire de l’échographe :  je ne vais pas l’appeler pauvre conne car je pense que son salaire est le double triple du mien, mais plutôt coconne.

Échange d’anthologie durant l’examen :

Coconne : alors c’est le docteur X qui vous envoie?

Simone : oui, je suis suivie en PMA depuis 5 ans

Coconne : vous avez déjà été enceinte?

Simone : non, d’où mon parcours en PMA

Coconne : ah

Coconne : je vous fais mal là?

Simone : non ça va

Coconne : et vous avez déjà fait des tentatives?

Simone : oui, 3 IAC et une FIV

Coconne : ben alors vous avez déjà eu des enfants

Simone : tu vas retirer le spéculum le temps que je te foute une trempe ben non

Coconne : ah

Coconne : vous avez mal là?

Simone : je douille depuis tout à l’heure mais là j’ai vraiment super mal magne toi de terminer ton truc je sens quelque chose, oui

Coconne : vous avez des règles douloureuses?

Simone : oui, depuis mon adolescence

Coconne : alors, vous êtes habituée à la douleur

Simone : disons que la douleur m’excite et me file des orgasmes à réveiller tout le quartier, si tu veux je t’invite au feu d’artifice la prochaine fois

Plus tard au beau milieu de l’examen

Coconne : alors comme ça la FIV n’a pas marché?

Simone : en fait si mais la date de naissance ne nous avantageait pas fiscalement alors on a fait une IVG ben non

Coconne : hihihi

Simone : je perçois mal le côté comique de la chose, je fais te la faire avaler ta sonde (silence, boule dans la gorge, yeux qui piquent)

Voilà voilà. Donc j’ai bien un big polype. Le temps de revoir le gynéco, que j’obtienne rendez-vous pour l’hyséroscopie, les semaines et les mois vont passer. C’est pas en 2015 qu’on fera la FIV n°2.

J’ai le moral dans les chaussettes

Je sais bien qu’il y a des choses bien plus graves dans la vie. La triste actualité nous le prouve chaque jour. Mais j’avais tant espéré pouvoir relancer cette FIV rapidement. Je me laisse la soirée pour pleurer son mon petit sort et demain je bâtis mon plan d’attaque pour aller de l’avant.

Pour ne pas vous plomber l’atmosphère, je termine ce billet par une note d’humour :

pornographie

Merci à nos cousines québecoises d’être comme vous êtes, ne changez pas les filles!

Publicités

23 commentaires sur « Hystérosonographie – ma rencontre avec Coconne »

  1. On s’en fout qu’y ait des choses plus graves dans la vie. Ça ne rend pas cette nouvelle moins triste. Pleure tout ce qu’il faut ce soir. Et demain aussi. Et prend exemple sur la coconne pour assiéger sans scrupule le secrétariat de ta gyneco. Il te faut ce rdv rapido et ceux qui suivent tout aussi rapido.
    Je t’embrasse fort. Bon courage. Et tiens nous au courant de la suite. 💕

    J'aime

  2. C’est quoi cette connasse ?! Des baffes se perdent. Pour le polype, je ne sais pas qui est ton gynéco, mais cela peut être traité rapidement. On me suspectait également un polype début juillet, et s’il y en avait eu, il y aurait opération dans la foulée et cela n’aurait pas retardé notre fiv d’automne. Je te souhaite que ce soit rapide… De grosses bises

    J'aime

  3. Je suis désolée pour ce polype…
    J’espère que tu auras des nouvelles de ton gyneco assez vite, c’est pas très « compliqué » de se débarrasser d’un polype
    Je t’admire de ne pas avoir claquer comme il se doit coconne par contre. Quand on sait pas, on la boucle…

    Bisette.

    J'aime

  4. C’est clair que je m’en veux pour mon manque de répartie face à Coconne. Mais quand on est allongée, les pattes écartées avec un gros spéculum, qu’on a mal au bide,on n’est pas vraiment en position de force pour ergoter avec ladite dame qui justement nous fait mal… Je pense que toute personne qui doit avoir à faire avec le corps médical rencontre ce type de situation.
    ça me fait penser à la pétition qui avait circulé il y a quelques années pour demander que les chemises d’hôpital ne laisse pas voir les fesses (http://www.slate.fr/story/60455/blouse-hopital-dignite-patients-intimite-sante)

    J'aime

  5. Dis donc, quelle conne cette coconne !! Comment tu as fait pour rester si calme ? (hormis le spéculum, j’avoue que ça compliquait les actions physiques ^^)
    Mince pour le polype, j’espère qu’ils trouveront un petit créneau dispo très rapidement, pour limiter l’attente !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s