Pour t’endormir le soir, tu comptes le nombre de cycles depuis que tu as arrêté la pilule ;

Tu enlèves ta culotte en disant bonjour au docteur ;

Tu refuses le week-end entre potes de dans 4 mois parce que tu seras peut-être encours de traitement/ enceinte /en pleurs ;

Tu connais tout de la vie de la secrétaire du labo ;

La dernière fois que ton homme a maté une revue porno c’était hier, dans la salle de recueil ;

Tu as les numéros de fax des pharmacies de ton quartier dans ton portefeuille ;

Tu évites le maillot de bain 2 pièces, pour cacher tes bleus sur le bide ;

Tu portes des manches longues, pour cacher tes bleus de droguée ;

Tu ris fort pour cacher ta tristesse alors que ta collègue te parle des pitreries de son petit dernier ;

Tu n’as même plus honte de tes excuses bidons pour tes retards répétés au travail ;

Tu te réjouis parce que, pour une fois, ton échographie elle sera abdominale ;

Ton bac à légumes ressemble à une annexe de la pharmacie ;

Tu calcules qu’avec tous les tests de grossesse achetés depuis ton C1, tu aurais pu te payer un beau voyage ;

Tu te piques machinalement tout en préparant le dîner ;

Tu fais nettement la différence entre une hystérosalpingographie et une hystérosonographie ;

Ton homme est fier de lui parce que son % de mobilité a bien augmenté depuis la dernière fois ;

Même le samedi, tu mets ton réveil à 6h pour attaquer dans le peloton de tête le marathon prise de sang/contrôle écho/ rendez-vous médecin ;

Tu as toujours 1 ou 2 copies de ton 100% dans ton sac à main ;

Tu es toute excitée car ce soir c’est Ovitrelle ;

Tu arrêtes la picole à J14 ;

Tu reprends la picole à J1.

Publicités

10 commentaires sur « Tu sais que tu es en PMA quand… »

      1. À mon tour d’être touchée alors 🙂
        Oh oui ça se passe bien j’ai eu droit à un gentil train et le contrôleur a bien voulu que je pose mes fesses cette fois. J’ai vu que tu suivais mon ancien blog où il ne se passe plus rien, le nouveau est privé mais si tu veux l’adresse (mais bon y a un peu de MILK inside) tu me dis et je te la donne. Hauts les coeurs et comme on dit chez nous, en voiture Simone bordel.

        J'aime

  1. Bonjour Simone, ravie de faire ta connaissance! J’aime beaucoup cet article, et ton parcours est déjà digne d’une vraie galérienne. Je te souhaite de monter dans ce pu*ain de train très bientôt (d’ailleurs si tu pouvais me garder une place aussi ça m’arrangerait). Bizzz ❤

    J'aime

  2. Bonjour Simone,
    J’ai fait ta connaissance hier. Je t’ai aperçue sur le quai et tu avais l’air de raconter des trucs marrants, alors je me suis approchée. Avec ta gouaille et ton panache, tu m’as arraché pas mal de sourires, plusieurs fous rires et même quelques larmes (nan mais cette percée de Floria Guei !). J’étais déjà remontée comme une pendule depuis quelques jours (surtout depuis le dernier changement d’heure…) mais là, j’ai une niaque de fou. Merci d’ambiancer cette salle d’attente où l’on pense plus à se poiler qu’à poireauter. Merci pour le ton, l’humour, l’énergie et, le mot est lâché, l’optimisme contagieux. Ne lâche rien.

    J'aime

  3. Salut Simone, je découvre ton blog et j’aime ta manière de raconter tout ça. Je souris par moments et je brille un peu trop des yeux le reste du temps (Madeleine un jour…) Bon courage pour la suite. J’espère que tu seras la prochaine à quitter le quai 🍀 PS : je hais ta pharmacienne !! 😆

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s